logo

Béatrice, gérante de la sellerie en ligne So Cheval

logo
Béatrice, gérante de la sellerie en ligne So Cheval

Cavalduo (CD) : Bonjour Béatrice. Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Béatrice (B) : Bonjour Céline, on commence par une question compliquée alors ?! Que dire de pertinent… Je crois que je suis une jeune femme plutôt dynamique, indépendante et un peu culottée. Ça ne m’a pas toujours rendu service mais je pense que c’est grâce à tout cela que j’ai eu le courage de me lancer dans l’aventure de la création d’entreprise ! Une idée, un peu de courage et un bon timing, voilà comment j’en suis arrivée à créer So Cheval avec Soizic (mon associée).

CD : Justement, d’où est venue l’idée de créer une sellerie en ligne ?

B : Longue histoire… En résumé, mon ami travaillant dans le e-commerce, cela faisait un moment que l’idée de lancer un site de vente en ligne de chabraques me taraudait. Mais impossible de trouver des fournisseurs en dropshipping dans le domaine de l’équitation, et comme j’étais à l’époque salariée je n’avais pas le temps de gérer un stock, les envois etc. Donc j’avais plus ou moins laissé tomber.
Soizic de son côté avait l’idée d’ouvrir une sellerie avec pignon sur rue. Et voici mon projet relancé ! J’avais trouvé un stock sur lequel m’appuyer… Et puis finalement la personne avec qui elle devait monter cela s’est désistée pour des raisons personnelles, et nous voici toutes les deux orphelines de nos projets.
Et là eurêka ! Un peu d’elle et un peu de moi et 4 mois après je démissionnais pour me lancer à 100% dans l’aventure.

CD : Est-ce que les étapes de création de votre entreprise (à Soizic et à toi) ont été relativement faciles ou bien au contraire parsemées d’embûches ? On dit souvent que créer une entreprise en France c’est le parcours du combattant. Est-ce que vous l’avez ressenti de cette façon toutes les 2 ?

B : Pas du tout ! Cela sans doute en partie car nous avons eu la chance de trouver les bons interlocuteurs. C’est en fait notre Expert Comptable qui nous a aiguillées dans toutes les démarches, de la rédactions des statuts aux déclarations au R.S.I. Nous avons aussi eu beaucoup de chance de trouver un interlocuteur patient et très pédagogue à l’INPI.
Et il est vrai que d’être deux est une force, on peut se répartir les lourdeurs administratives, se soutenir et se tirer vers le haut.
De plus nous avons eu la chance d’être toutes les deux soutenues par nos proches, et ce n’est pas négligeable !

CD : Peux-tu nous dire ce que So Cheval a de différent par rapport aux autres selleries en ligne ? Je pense notamment aux packs que l’on peut trouver en page d’accueil.

B : Effectivement nous proposons des produits innovants et personnalisables comme la HorseBox, les bracelets en crins ou les portraits de chevaux.
Mais avant tout notre objectif est d’humaniser un peu le commerce en ligne, de ne pas abandonner les clients une fois qu’ils arrivent sur notre site ! Nous essayons au maximum de répondre à toutes leurs questions par mail, au téléphone ou sur les réseaux sociaux. Nous essayons d’établir une relation de confiance avec eux, nous les conseillons sincèrement. Si le produit de Décathlon correspond mieux à leur utilisation et à leur porte-monnaie nous leur dirons.
Cette volonté vient de notre expérience de cavalières et de clientes, combien de fois avons-nous renoncer à acheter parce qu’il nous manquait un conseil, ou parce que nous ne trouvions pas ce que nous cherchions et que personne n’était joignable.
Partant de ce constat nous nous sommes fixé trois lignes conductrices : ergonomie, disponibilité et transparence ! Et pour l’instant je crois que nous nous y tenons plutôt bien 🙂

Nous essayons au maximum de guider le client dans ses achats d’où les packs pour les assortiments, ou la rentrée. Nous essayons de nous mettre à la place de nos clients qui peuvent être des cavaliers ou des proches non-initiés. Ces derniers ayant encore plus besoin d’être guidés.

Les packs So Cheval

Les packs So Cheval

CD : Et si tu nous parlais un peu de la Horsebox ? Depuis combien de temps l’avez-vous mis en place et comment ça marche ?

B : La HorseBox a clairement été pensée pour l’entourage des cavaliers, qui ne savent pas quoi offrir ou qui ont peur de se tromper !
Le concept est simple : offrir la HorseBox c’est faire durer Noël toute l’année ! Noël ou d’autres occasions d’ailleurs.
La personne fixe son budget, en fonction de ce dernier elle choisit en combien de colis elle souhaite le répartir, et la fréquence des envois. Par exemple, pour un budget de 120€ la personne peut décider de faire envoyer 6 colis, à raison d’un tous les deux mois et son cadeau durera toute l’année.
Pour ce qui est du contenu c’est nous qui choisissons. Évidemment le choix n’est pas arbitraire mais se base sur un questionnaire à remplir ou à faire remplir par le récipiendaire du cadeau. Ainsi nous pouvons adapter les produits à la personne, à sa monture, à ses disciplines, à son niveau, à ses besoins, et à ses goûts !

Et enfin pour les retardataires c’est le cadeau idéal ;). Acheté le jour même, ils n’auront plus qu’à imprimer le questionnaire, le mettre dans une jolie enveloppe et l’offrir au moment crucial !

Idée cadeau pour Noël ! Horsebox de So Cheval

Idée cadeau pour Noël ! Horsebox de So Cheval

CD : Parlons un peu d’actualité. Le sujet qui est sur toutes les lèvres en ce moment c’est l’équitaxe. Est-ce que tu penses que ça aura des répercussions sur des activités comme la tienne ?

B : Comme tous les intervenants qui gravitent autour du monde du cheval, nous risquons d’être un dommage collatéral.

CD : Hélas oui et ce sont des milliers d’entreprises qui sont concernées… Mais passons à un sujet plus gai : Les perspectives d’avenir. Comment envisages-tu l’avenir de So Cheval ? Développement ? Participation aux salons ? Partenariats exclusifs ?

B : Rayonnant ;-). Non plus sérieusement, nous avons déjà des pistes de développement mais je ne peux rien dire … Évidemment que nous espérons pouvoir nous déplacer de plus en plus sur les salons mais là encore je ne peux pas dire grand chose mais l’idée d’un stand classique n’est pas la nôtre.

CD : De bonnes surprises en perspective alors ! On a hâte de voir ça 🙂
Un dernier mot pour la fin ? Tu peux dire ce que tu veux et à qui tu veux !

B : Merci papa, merci maman 😉
Non ne mets pas ça hein ?!

(rires)

Non sans rire, merci à toi pour cette interview, merci à tous les gens qui nous ont fait confiance dès le départ, clients et fournisseurs. Merci à tous nos clients, à nos communautés qui nous suivent depuis le début avec un oeil bienveillant, nous soutiennent et ont toujours des petits mots gentils pour nous encourager.

Vous pouvez retrouver la sellerie en ligne So Cheval sur son site internet, sa page Facebook et son compte Twitter.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logo
logo
Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes